Bon, ca fait 10 jours au Perou, ihouhouuuu!!

Lima, on s attendait a Bombay bis, le couteau entre les dents, prets a subir l assaut des taxis, les embrouilles ingenieuses et la foule, hebe nan!!

C est un peu comme debarquer a Lyon, les lumieres, un mix d espagne et d US, ses ptits quartiers, ses surfeurs plein la cote. Bref, on s est pose 3 jours dans un hotel qui ressemble a 1 musee, statuts, plantouzes partout, nos copines les tortues..
Bus de nuit pour Huanchaco (ave l accent). Qq instants de frayeur avant d atterir, rouler a droite c est normal ici.
Ca commence par l apprentissage du surf, tous 2 debout des la premiere vague!! Mais arrete de t' la peter, apres sans le prof c est pas pareil!!
Il fait pas si chaud que ca au bord de ce grand pacifiq. Rassure toi normand, c est pas muy calliente aqui!

Autres occupations:
-Chercher bons restos ( manger pour 1.2 euro max), le fameux cebiche, la peche du jour, patatoes de plein de sortes, maïs pareil et binouzes ( Y en a ne qui s appelle Brahma!!)..
-Chasse au crabe: Il y en a des milliards qui font les balaizes, de quoi occuper alex des heures
-Visite de vieilles pierres ( un peu de culture svp) immenses sites precolombien dont les fouilles ont a peine commencees il y a 10 ans. Eh be ca fait qq choses hein!
-Glandage papotage avec 2 filles apprentis artisans qui sillonent les routes de l Equateur au Chili. Art et precarite, insouscience et gaiete...


A nous les tropiques: Mancora a 100 km de l Equateur. Atterissage difficile, ici on parle le dollars, championant du monde de surf feminin oblige.
On a faillit deguerpir vite fait malgre le soleil et l eau chaude, tout est hors budget!
Lache le lonely planet, ecoute les bons vieux artisans voyageurs, mange au marche (pour 1,30 euro pour deux), vas la pour dormir, hehehe, allez, on reste...ambiance genereuse avec ces artistes qui nous font rire, cours de salsa improvises, reveil a l accordeon et longues soirees au cafe...
Bon d accord, on sent un peu la vase mais c est les sources d eau chaude (ave l accent).
voila au gres des rencontres profitons des tropiques poissons grilles et fruits frais (tt le panel de la mandarine a la mangue).
Bientot la cordilliere et ses rigueurs, ses feuilles de coca... en attendant c est footing a 2 sur la playa pour se faire les mollets

Bon , et sinon, au pays, les regimes speciaux, ça reforme?